3
min

Sur la terre comme en enfer

Image de Arno

Arno

1 lecture

0

Pensées


1.
Dans le chaos
A travers la foule qui hurle
Et raconte n’importe quoi
L’homme lumineux
Avance en silence
Laissant les gens sur place
Se noyer
Dans la médisance
Et le bavardage inutile
Il est connecté
A sa tablette numérique
C’est vraiment magnifique
A voir

2
Ne demande pas
A celui qui te tend la main
Pour éviter
Que tu sombres
D’être le sosie de Brad Pitt
De boire du café décaféiné
Avec ce bon vieux Georges
Toujours accroché
A ses vieilles tongues oranges
De Chochotte
3
Des galères, des drames, des plans foireux
Des combines à la mord-moi-le-nœud
Tout cela ce n’est qu’une petite mise en bouche
Une mise à l’épreuve
Un crash test en conditions réelles
Dans ta petite vie
Sauf que là c’est toi
Le mannequin en celluloïd
Qui fait voler
Le pare-brise en éclats
C’est cela la réalité
Qui t’arrive
En pleine gueule
On t’avait bien dit
De ne pas prendre
Le volant
Après un repas
Un peu trop arrosé
On te l’avait dit
Ou pas ?







4
Mes pensées
Les plus folles
Les plus tristes
Les plus cocasses
Les plus érotiques
Sont comme ces nuages blancs
Poussées par le vent
Sur un fond de ciel bleu azur
Les nuages ne vont pas tarder à disparaître
Le ciel lui
Reste immuable


5
Une petite fille naît
Un grand père meurt
Vue de l’hôpital
Après son opération
Un enfant souffre
Sans sa morphine
Le jour se lève
Dans l’indifférence générale
Une mouette rase l’eau
Et soudain monte en ligne droite
Vers les cieux
Un véritable « contre-piqué »
Vers la stratosphère
Des êtres naissent
Des êtres meurent
A toutes les heures
Comme une chorégraphie
Bien huilée
Les corps bien en vie
Et les cadavres
Se succèdent
Sur la scène enfumée
Pour certain le rideau se lève
Pour d’autre
C’est la dernière
Représentation


6.
Dés la naissance
Vous êtes parachuté
Dans ce monde d’illusions
A peine sautez vous
Dans un wagon
Que vous scrutez le paysage
Superbe ou monotone
(Cela importe peu)
Qui défile
Entre deux gares
Mais finalement
Le voyage est assez bref
Jusqu’au terminus
A peine mort
Vous courrez
Jusqu’au prochain quai
Vous ne voulez pas manquez
La correspondance
Pour l’éternité
Il est de ces voyages
Qui ne terminent
Jamais.





7.
La plupart des gens
Cherchent à donner
Un sens
A leur existence
Un sens interdit ?
Un sens commun ?
Un sens insensé ?
Un sens encensé ?
Ecaetera...
La vie ici-bas
N’a aucune valeur
Vivant aujourd’hui
Mort demain
L’existence
Suit
Le sens
De la sortie
En cas d’incendie
Ou pas
Le sens de l’existence
C’est
Qu’elle n’a
Aucun
Sens
Cela a le mérite
D’être clair non ?
Cette vision
De notre existence
Aurait-elle
Plus de sens ?

8.
Au petit matin
Encore endormi
Il faut rentrer encore
Dans ce corps
Dans cette vie
Que l’on n’a pas choisit
Et une nouvelle journée
Commence
Avec ses joies
Ses souffrances
Sur la rivière de l’existence
Parfois déchaînée
Parfois calme
On descend
Sur ce radeau de fortune
Emporté
Par les vitesses variables
Du courant
Jusqu’alors souvent tumultueux
Mais pas toujours
Tient justement
Voilà un ralentissement
Avant la grande chute finale
Alors là
Comme tout le monde
Tu serres les miches
D’ailleurs dans cette situation
Tu serres
Tout ce que tu peux serrer


9.
Que faire aujourd’hui
Qui ne soit pas complétement
Inutile
Futile
A côté de la plaque
A côté de ma vie
Faire quelque chose
Pour quelqu’un
Qui ne m’a rien demandé
Quelque chose
Qui pourrait l’aider ?
Sans attendre de retour
Il n’y a rien à attendre
De toutes façons
Sauf les trains
Les jours de grève
Se balader
Au hasard
Des rues
Donner
Deux ou trois pièces
A un type
Sans aucune caution bancaire
Allongé depuis si longtemps
Sur le trottoir
Qu’il a revêtu
La même couleur
D’hiver
Quelle phrase ! Quelle emphase !
On dirait un truc poétique
Passons
Donner
Ce n’est pas un truc nouveau
Non
Mais ce n’est pas très compliqué
Il suffit d’une poche
Et de quelques pièces
A l’intérieur
Et d’une seule main
Pour les tendre
De quelques paroles
Un sourire
Et la vie reprend
Bla bla bla...
Je vais plutôt
Me faire une tartine de Nutella
Puis aller surfer
Sur Fuckbook

10.
Et si la mort
N’était pas la fin
Mais le début
D’une autre vie
D’une autre aventure
Ailleurs
Autrement
Dans un autre
Espace-temps ?
Combien de fois
Sommes nous
Morts ?
Combien de naissances
A t il fallu
Pour mourir à nouveau ?
Sommes nous
Jamais nés
Sommes nous
Jamais
Morts
Si nous renaissons
Et si mourrons
Toujours
Depuis mille vies ?

11.
Il y a des sages, des gourous
Qui te disent avec bienveillance
D’un air entendu
Il faut vivre l’instant présent
Ce n’est pas facile
A percevoir
Quand tu as une rage de dents
Ou quand ta fiancée
Vient de rompre
Ou quand tu viens juste de perdre
Un être cher
Ce n’est pas facile
Mais pourtant
Si le passé est définitivement passé
Et le futur est à venir
Qu’est qu’il nous reste
A faire ?
Vivre pleinement
L’instant présent
Même si avec une rage de dents
Et ta fiancée qui vient juste de rompre
( Elle ne supporte pas les types qui ont des rages de dents et qui cherche à vivre l’instant présent..)
Et que tu viens de perdre ton père ou ta mère, ou ton chien Pollux,
Les 3évenements en même temps
C’est clair
Ce n’est pas de chance
Mais cela arrive
Et ce n’est pas facile
ET POURTANT
QU’EST QU’Il NOUS RESTE ?
A part cela ?
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,