Sur cette couche d'anémie

il y a
1 min
28
lectures
5

Ecrire, c'est sortir ce qu'il y a de plus beau en soi... c'est l'âme qui s'exprime... notre sensibilité qui devient accessible. J'aime le classique, le néoclassique mais aussi l'écriture utilisant  [+]

Que t’arrive-t-il, mon Amour ?
Désormais, où vont tes doux yeux ?
Se perdre dans le noir des Cieux
Et y chercher l’Astre du jour ?

Voguer sur le Bel Océan,
De La Rochelle à l’Amérique ?
Ou dans un rêve chimérique,
Vas-tu rejoindre le Néant ?

Entends-tu l’oiseau qui pépie,
Tapi dans l’ombre des rameaux ?
L’heureux ne connaît point les maux
Qui exodent ta Sainte Vie.

Humes-tu des forêts l’odeur
Qui rend le feu bien plus magique ?
Alors que cet instant tragique
Voit s’écrouler force et ardeur.

Sens-tu ma main serrer la tienne,
Cherchant en vain quelque chaleur ?
Mon coeur sanglote de douleur
Sans que le sel en larme vienne.

Sur cette couche d’anémie,
Par un baiser te dire adieu,
Sachant qu’un jour en autre lieu,
On se retrouvera, ma Mie.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Un très beau poème, plein de sensibilité.
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Merci.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Regarder partir tout doucement sa moitié..
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Merci de votre lecture.
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Touchant et bien écrit! Mon vote.
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Merci, Georges.
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
C'est beau, triste et plein d'un charme dont on ne se lasse pas...
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Merci, Camille.
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Belle trouvaille que ce vers " Sans que le sel en larme vienne", joli poème à l'élégance surannée.
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Merci, Joël, de votre lecture. Le tableau qui m'est venu en tête est celui d'un homme très âgé rendant un dernier hommage à celle qui a partagé sa vie. Il y a le cadre de la chambre d'hôpital, le déni, la souffrance, le chagrin et la solitude pesante qui se dessine pour celui qui reste. C'était un peu l'idée de départ.