Suis qu'un ...

il y a
1 min
1 053
lectures
55
Qualifié

Passionné de littérature, avec des préférences pour les auteurs américains (Hemingway, Fante, Kérouac, Irving entre autres), pour les polars (Ellroy, Lehane, Burke, Férey, Izzo, Nesbo, ...)  [+]

Image de Hiver 2021
Depuis que tu t’es fait la malle
Moi j’ai des valises sous les yeux
Quand t’as changé d’adresse postale
C’est devenu une maison de vieux
Suis qu’un gringo sans sa Sheila
Je deviens stone sans même Charden
Suis qu’un Tom-Tom sans sa nana
Un Klaus Barbie qui s’est fait Ken

Le jour où tu as mis les voiles
J’ai pris le râteau d’la Méduse
Comme Chewbacca, j’regarde mes poils
Pousser au fond de la cambuse
Suis qu’un Batman sans Cock Robin
Un Stan Laurel pas très hardi
Une contredanse sans aubergine
J’prends les big flots au lit aussi

Quand t’as voulu foutre le camp
J’ai compris l’enfer du décor
J’ai écouté tout Céline Dion
Je mange plus de thon albacore
Suis Samson chantant Dalida
Le Barça sans Lionel Messi
Un rabbin chez Al-Qaïda
Thierry Rolland sans Jean-Mimi

Depuis que tu as pris le large
Moi c’est du ventre que j’ai pris
Il faut dire qu’à ma décharge
J’aime beaucoup le poulet frit
Suis qu’un Sébastien sans sa belle
Satanas sans son diabolo
Simon perdu gare de Funkel
Une vraie cascade sans Belmondo

Quand tu as largué les amarres
Le fil du temps s’est arrêté
J’ai relu tout Pierre Bellemare
Zyeuté Amour gloire et beauté
Je suis Jonathan contre Goliath
Thierry la Fronde sans un caillou
Une tong au pied d’un spartiate
Un fest-noz privé de biniou.

T’as pris la poudre d’escampette
Quand j’avais une poutre dans l’œil
Ça fait tout drôle de prendre perpette
Je voulais pas qu’tu passes le seuil
Suis plus qu’un Sonny pas très cher
Un Milou qui va faire tin-tin
Une vieille blague sans Mortimer
Spartacus bossant du latin
55

Un petit mot pour l'auteur ? 98 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
J’adore tous les jeux de mots et les rimes ! Et ce poème bien-sûr !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
De sacrées références. Une anthologie des jours d'avant mâle malheureux ...
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
Un slam de prisonnier
pour des mots en liberté
Surveillée

Image de Aud' Pluriel
Aud' Pluriel · il y a
Que c'est drôle ! Bravo de faire ainsi jouer les mots.
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
On essaie, on essaie ! Merci Aude(s) ;-)
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Ça cavalcade de rime en rime, mais à la fin, t'es qu'un...
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Un quoi LJL ? Vas-y, balance ton post ;-)
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Joker
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Compliments ! Faut le mettre en musique ♫♪♫

Vous êtes choucroute sans saucisse
Depuis qu'elle vous a quitté
Moi votre fidèle lectrice
J'aimerais vous réconforter :
Songez que Clyde sans Bonnie ment
Qu'elle avait sûrement un amant
Vous allégerez votre peine
Un roi qui a perdu sa reine
Mais possède encore un royaume
Trouvera un autre binôme !

Bonne année ♪

Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Suis qu'une choucroute sans Bardot
Depuis qu'elle préfère les mules
Un vieux whisky noyé dans l'eau
Pour faire tchin tchin avec les nuls ...

Ouah, merci pour ce commentaire tout en rythme !

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Merci à vous ♫ A+
Image de Dranem
Dranem · il y a
Un texte comme le montage cut d'un film en décalage avec la bande son. j'aime assez le procédé !
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Suis qu'un vieux film en noir et blanc
Depuis que t'as pris le programme couleur
En même temps que tous les torchons
De notre lave-linge javeliseur !

Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Excellent !
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Est-ce bien sûr ?
;-)

Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Aaaah oui Monsieur👍👍👍👍
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Entre le rire et les larmes...
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
... il reste encore pas mal de place !
Merci Mome !

Image de Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Il me fait bizarre ce poème chancelant sous son poids, à la métrique irrégulière. Sur le ton de la chanson, tu nous y mets de l'humour, désabusé, douche froide, dans une tête en vrac, sous des références qui surgissent et s'assassinent presque par leur promiscuité, chamboulées, avec le culte entremêlé au naze, quand ce dernier en profite pour se faire sa place sans demander -il sait qu'un esseulé n'est pas en mesure de réagir, traître- et un flot d'images aussi générales que locales traversant le coeur, une vie, au gré des sons qui se répondent... Reste un repère ici pourtant, une colonne vertébrale: l'humour. Qui résiste. L'ADN. Le précieux. Tel un phare. Et une invitation à danser sur ces mots.
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Oulah ! Véritable explication de texte. Déformation professionnelle Valérie ? ;-)
Oui je pense qu'on doit surtout retenir l'humour, en tout cas moi je me suis bien amusé. Merci d'être venue.

Image de Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Pur ressenti à l'instant T.

Vous aimerez aussi !