1
min

Suicide

Image de Océan

Océan

17 lectures

5

Les cheveux envolés au vent des cieux
Immergeant les hauts sommets montagneux,
Pics immobiles, dressés, silencieux,
Du monde étalé au pied dédaigneux,
Le visage blême de pleurs gelés,
Le regard voilé comme ensorcelé,
Égaré à l’horizon infini
De cette immensité indéfinie
Qui s’étend devant elle solitaire,
Désert de roches grises et de terre,
Son corps debout, exposé, frémissant
Au souffle froid, puissant, envahissant
De la bise et de ses sombres pensées,
Elle s’avance lentement au bord
Du précipice au vertige insensé,
Ferme les yeux à ce triste décor
Pour s’abandonner enfin au vide
Vide de tristesse et de souffrances
En une longue chute fluide
Et rapide vers la délivrance,
Vers son entier anéantissement.
Rien, plus rien qu’au sol répandu, du sang.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est terrible mais ça existe. Quelle angoisse !
Je vous invite "A l'horizon rouge" en finale du Prix lunaire. Merci.

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Le saut d'un ange ...
·
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
J'ai été touchée par votre poème. Un écrit fluide et limpide qui décrit parfaitement le désarroi et la noirceur d'une chute annoncée !
·
Image de Muirgheal James
Muirgheal James · il y a
que dire...c'est déjà si bien exprimé
·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
le ton et la mélopée convienent tout à fait au sujet traité
·