Subtilité

il y a
1 min
6
lectures
1
Elle était là, mon sublime être.
Telle une caresse à venir,
Un violent plaisir à naître.
Elle me donnait le sourire.

Elle avait le don de me nuire,
Pourtant bien que sans y paraître.
Mais, comment je pouvais la fuir ?
Elle était là, mon sublime être.

Maintenant, je devais l'admettre,
Ses démons, je voulais subir.
Je ne savais que me soumettre,
Telle une caresse à venir.

Entre nous, tout était désir.
Tous les interdits à commettre
Et, les soupirs à revenir.
Un violent plaisir à naître.

Un terme à la liaison mettre,
A la raison qui me chavire,
Je ne pouvais que me remettre.
Elle me donnait le sourire.

Doux amant, mais tout doit finir.
Je peux vraiment le reconnaître.
Malgré les envies qui me tirent.
Nicotine, mon sublime être.
Elle était là.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,