1
min

Souvenirs et vies

Image de Morganna

Morganna

1 lecture

0

Tombe la pluie sur les fenêtres trop usées
De ses yeux qui ont jadis tant pleuré.
Qu’a-t-elle fait de ses fastueuses années
Où sa vie n’était encore que nouvelle née ?

A-t-elle dansé sous les branches de cerisier,
A-t-elle nagé dans les pétales de lotus doré,
A –t elle bu jusqu’à la lie le lys et sa rosée ,
S’est elle simplement couchée dans les blés
Et compté les nuages qui se sont amoncelés…

Elle se souvient des rires des enfants enjoués
Et de l odeur des draps tendus entre les pommiers,
Le crépitement des brindilles dans la cheminée
Lors des longs hivers et leurs âpres nuitées,
La fraicheur des roses et des fleurs vanillées
Que ses enfants glissaient dans leurs cheveux emmêlés.

Les rides ont creusé son visage de fine poupée,
Ses cheveux affichent leur reflet  gris argenté,
Sa peau burinée par le temps s’est tannée,
Et ses mains sont de celles qui ont travaillé.

Elle se regarde dans le miroir de sa chambre esseulée,
Une robe mauve sur son corps frêle déposée,
Depuis longtemps il n’y a que le soleil pour entrer,
Et parfois un moineau pour la saluer.

Le bois craque dans sa maison aux mille étés
Les abeilles , les bourdons oeuvrent dans les églantiers
Les herbes mauvaises donnent  refuge aux araignées
L’horizon lui-même semble fatigué.
Le silence de par nature s’est encore imposé.
Loin d’elle ses fastueuses jeunes années
Elle est aujourd’hui le reflet de ce qu’elle a été.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,