1
min

Souvenir boréal

Image de Odradek

Odradek

10 lectures

1

Mon coeur boit du verre à l'ombre des échardes
Mes gestes veinés en suspens se rassurent
Il est trop tôt pour être happé par l'usure
Il est bon de croire qu'elle tarde
Même si elle se farde
Mais elle se mure
Cette future
Harde
Mon coeur file du verre à l'orée d'un champ mort
Mes gestes engoncés en filaments s'éclipsent
Mais je suis bien trop lisse
Je flotte en corps mort
J'y crois, je dors
Il est sur
Ce mur
Ombre
Mon coeur plante du verre en sa terre fatale
Tombe.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,