1
min

Sous une pluie d'hiver

Image de Julianne Rsrn

Julianne Rsrn

8 lectures

0

A l’aube d’un renouveau,
En t’écrivant ces mots,
Mon cœur se soulève jusqu’à mes lèvres,
– De ton amour, tu m’offres une belle fièvre.

Tu es le théâtre de mon cœur,
L’artiste qui sculpte mon bonheur,
Le pinceau qui redonne vie à ma toile,
Toi, mon ciel de mille étoiles.

Ta peau bleuie par le froid
Ou rougeâtre en été,
Sera toujours celle contre quoi
Je me collerai, comblée ;

Je te dévisagerai des jours et des nuits entières
A la clarté des lampadaires
Ou sous les rayons d’un soleil
Brillant d’un éclat vermeil.

Renforce-moi le cœur de couleurs immortelles,
En penchant sur lui une encre aquarelle
Qui n’effacera pas les souvenirs
Et gardera une place pour un avenir,

Reste à savoir si l’on trace
Un trait, un point dans notre espace,
Dans ce ciel de milliers d’étincelles,
Qui sera le vol des hirondelles.

– Mon Ulysse, je souhaite avoir été la sirène
Qui a su faire chavirer ton navire,
Navire dont j’espère tenir une des cordes. –

Désormais je peux le dire :
"Tu as versé sur ma vie des milliers de roses."
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,