Sous le soleil

il y a
1 min
199
lectures
31
Qualifié

《Ce qu'on te reproche, cultive-le, c'est toi !》Jean Cocteau  [+]

Image de Hiver 2021

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

On aperçoit une masse en mouvement
Un métal qui scintille d’un éclat
Et l’on entend le schlack d’un outil
Qui éventre la terre.

Sa naissance déchira sa mère
Effraya son père…

On distingue un corps qui se penche
Et de grosses mains qui arrachent les mauvaises herbes
L’homme ne ménage pas sa peine
Il sait que la vie est faite de sang et d’eau.

Il n’était pas le bienvenu entre eux
Il était devenu la source de leur tourment…

L’homme baisse la tête sur la terre
On dirait qu’il lâche quelques mots
Ses mains se joignent
Et il fait ce que personne ne lui a jamais appris.

La nuit sa mère devenait hystérique
Son père battait sa mère…

L’homme à genoux creuse des trous
Il attrape les jeunes plants un à un
De ses grosses mains de géant
Et il les blottit dans le sol.

Seul dans son lit
Il avait grandi en pleurant…

L’homme arrose ses plantations
Souriant, il sait qu’il veillera sur elles
Jusqu’à ce qu’elles lui donnent du fruit
Les fruits du renouveau et de l’espérance.
31

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !