Sous le regard doré de l’orfèvre

il y a
1 min
168
lectures
98
Qualifié

Mes racines : Andalouses - Sous la Terre, le Feu. Mon refuge: le Jardin d'Eden pour la gourmandise des mots.  [+]

Image de Automne 2018
La glaneuse à l’automne
Grappille dans les sillons
Les ultimes trésors
Des étés consumés,
Au hasard des chagrins
Aux nœuds de ses potences,
Les vendanges tardives
De délices lointains.

Prisonniers de leur gangue
Joyaux asphyxiés
Les mots dans son panier
Ont encor tellement
De rêves à livrer
De joues à caresser
De lèvres à baiser
De larmes à sécher.

Quand ta tête s’incline
Sur la feuille roussie,
Quand tu t’attardes un peu,
Qu’un sourire se dessine
Que ta peau se hérisse
En frissons d’émotion,
Mes mots en chapelets
Scintillent d’avenirs.

Les ors de tes prunelles
Raniment mes volcans
Tempèrent mes glaciers
Enluminent mes peines
Empaillettent mes cris
Embrasent mes spirales
Et peignent dans mon ciel
Des aurores boréales.

98

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !