SOULE.

il y a
1 min
6
lectures
2
Les coteaux veloutés
et les pentes perdues
les chemins en lacets
enlaçant
le ciel,
l'onduleuse beauté
de ces halos de vert.
devenant presque bleus
dans le brouillard traînant...
il y a en ces lieux
quelque chose de doux,
d'arrondi, de moussu
vieux comme
un souvenir.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !