Souffrance

il y a
1 min
479
lectures
341
Qualifié

Un souhait, une tentative, un désir: partager les émotions... Contemplatif dans l'agir, je vogue, toujours en quête d'expériences, de rencontres... Marche et méditation, lecture, écriture  [+]

Image de Automne 2018
Crucifié sur l’ombre de la grue,
Le chantier agonise et moisit dans ses barricades.
Seul le dimanche matin lui offre du silence.
Le sang a eu le temps de sécher,
Les mots sont fatigués,
Aucun enfant n’oserait le réveiller.

En attendant midi, je dépose une couche de néant sur ton visage perdu.
Je n’ai plus rien à craindre, ni à perdre,
Le cristal est fêlé, tu as frappé trop fort
Sur le masque premier,
Les éclats ne sauront tout te dire.

Silence, souffrance sans imagination.
Les duels sont interdits en plein jour sur les quais,
Les voyages n’attirent plus personne,
Le ciment a durci.

341

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !