Sornettes d'automne

il y a
1 min
21
lectures
5


  Le vent d'automne m'a parlé
 D'un cantonnier bien singulier
      Qui a bâti un Monument
         Aux Feuilles Mortes.
 Le vent me ment, assurément,
         Mais peu m'importe.
J'aime à l'entendre, voyez-vous?
 Un cantonnier au garde-à-vous,
         Le balai sur l'épaule,
    Devant sa stèle de cailloux...
    Quoi? Ce n'est pas si drôle!
      C'est émouvant, surtout.
   Vive le vent et ses sornettes!
  Vivent les cantonniers poètes!
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !