Sophisme à discrétion

il y a
1 min
308
lectures
203
Qualifié

De moi vous ne saurez que ce que mes poèmes vous content. Tantôt triste et spleenaire tantôt extravagant fantaisiste tantôt fou amoureux pamphlétaire, fabuliste, joueur avec vous avec le temps  [+]

Image de Hiver 2018 - 2019

Y a comme un goût d’inexistence
Y a comme un air de déjà vu
Le virtuel nous bouffe et l’on pense
Vrai ce faux bonheur entrevu.

Paradis artificiels
Roses pourpres pixelisées
Il manque l’odeur et le ciel
Dans cette toile aseptisée

Et sous la forme d’ectoplasme
Les coups reçus sont sans douleur
L’écran divin en cataplasme
Nous exonère du docteur

Les plans cul, les bonnes recettes,
Les jeux rigolos, les forums
Pour changer appuie sur reset
Et voilà d’autres décorums

Pendant ce temps seul dans ta hutte
Tu tergiverses dépité
Sur tes heures et tes minutes
Dans le néant précipitées

Quelle saveur de peu de chose
Ont ces plats froids à discrétion
Quel désarroi lorsqu'on s'impose
Un blanc clavier en trublion.

Marre de ce truc entre nous
Levons les yeux vers les étoiles
Sauvons-nous laissons les gourous
Prends un bateau et mets les voiles...

Déconnexion définitive
Adieu l'écran baratineur
Adieu fantômettes fictives
Adieu ! Je m'en vais voir ailleurs...

203

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !