Sonnet à ma belle

il y a
1 min
423
lectures
31
Qualifié
À un être charmant j’ai fait don de mon cœur
Mais la mer nous sépare, et dans ma folle ivresse,
Je voudrais être vent pour prendre une caresse
À ce corps désiré, objet de mon ardeur.

Elle est, de mon jardin, la plus jolie des fleurs
Et de mon paradis l’adorable déesse
À qui je fais déjà la fidèle promesse
De rester pour toujours l’ombre de ses couleurs.

Sylve à la grâce pure, émouvante candeur,
Dont mon âme s’inspire avec fougue et tendresse,
De la loi du printemps elle a pris la douceur.

Mon amour est si fort, imprégné de ferveur,
Qu’au rythme d’une vie rose et enchanteresse
Du vaste firmament il aura la grandeur.
31

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !