Son Corps

il y a
1 min
5
lectures
0

Telle une sirène, Je me suis échouée Sur des pages Dont je ne peux plus Me séparer. Être sirène, Nager sans la bouée Je suis faite d'un alliage Issu d’écrits lus Corps et  [+]

C'est une histoire des plus banales !
Celle d'une femme longeant un canal.
Elle est somme toute un peu bancale.
Son Corps est pur comme un cristal.

Elle défie la nuit, son revêtement abyssal
Elle n'a jamais eu d'ennuis au tribunal !
De l'austral glisse sur elle tel sur des voiles
La vie, en elle, ne consume que son Graal.

Soudain, le bruit se tait, la nuit se dévoile
Un vice-amiral sort de la pénombre, triomphal !
Le vent l'anime ! Marine, ta défense est glaciale !
Le vent l'abime. L'homme a gagné son île dédale.

Il a dans son regard, un monument trivial
Sa subtilité n'a pas d'égal ! Il s'en régale !
Elle sait que le point de chute est viscéral,
S'accroche à la spirale du temps nuptial.

La femme, elle, a perdu son hâle idéal, nivéale.
L'homme, lui, a ses orbites posées sur son animal,
Sa proie. Sans appât, il l'abat sans effroi, cordial.
Son corps gît sur une rivière d'effluve libidinale.

C'était une histoire dans les anales !
Celle d'une femme retrouvée dans un canal.
Elle est somme toute un martyr mondial
Son corps, le pétale de nos presses à scandale !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,