SOLITURE

il y a
1 min
6
lectures
2
Je ne me cache qu'où je m'oublie
Dans le sommeil jusqu'à la lie
Dans l'agitation des songes
De moi à moi épais mensonges...

Vapeur, liquoreuse fumée,
Je ne vous suis plus qu'une idée,
Le souvenir d'une mémoire
Que des yeux clos voient dans le noir

Je suis le mot qui fuit la langue
Et l'idée dans laquelle il tangue
Ivre et conscient, nausée, vertu,
Je suis le Verbe longtemps tu.

Je ne suis belle qu'aux plus preux
Qui cessent de se dire heureux,
Qui de leur propre compagnie
Ont choisi de se faire amis.

Le sol rebondit sous mes pas,
Mais leurs échos n'existent pas
Je suis tapie dans le silence
Que le calme seul ensemence.

Solitude.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,