Solitude 93

il y a
1 min
1 155
lectures
429
Finaliste
Jury

Apprenti débutant. Etranger en devenir. Pessimiste confirmé  [+]

Image de Été 2018
Les rues sont larges. Les gens s’évitent. Personne ne se cause, ne se touche.
Je les regarde courir mais je n’ai pas d’yeux.
Jusqu’à ce que quelqu’un fende la foule. Détonne. Intéresse.
J’écoute les pleurs mais je n’ai pas d’oreilles.
Imaginer la forme du bonheur. Casser ce vacarme silencieux. Les bruits du vide.
Je sens la chaleur mais je n’ai pas de peau.
Rêver. Rêver trop grand. Rêver trop souvent. Rêver trop longtemps. Rêver trop.
Je crée des histoires mais je n’ai pas de tête.
Jusqu’à ce qu’on rejette quelqu’un dans la foule. Hors d’atteinte. Tristesse.
J’aimerais partir loin d’ici mais je n’ai pas de jambes.
Les détails embellissent le tableau. Les détails accablent le badaud. L’illusion du souvenir.
Je subis les douleurs alors que je n’ai pas de cœur.
Quotidien morne et glauque. Pinocchio s’est amputé le nez. Tentative de nasectomie.
Je voulais m’abandonner corps et âme mais je n’ai pas de corps, pas d’âme.
Éviter l’espoir : il ne fait que nourrir le moteur des déceptions.

429

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !