1
min

Solitude

Image de Jwimine

Jwimine

17 lectures

0

Perdu dans mes souvenirs lointains,
Je la vois dans ses airs enfantins,
Charmante. Ses yeux bleus, vifs et clairs
Animent mon cœur d'un tendre éclair.

Seul, mon cœur qui pense être naïf
Se consume, mais reste passif
Et attend patiemment qu'elle l'aime
Au bord d'un chemin qu'aucun ne sème.

Certaines âmes pourtant s'emmêlent
Dans une ardeur inconditionnelle
Sans qu'aucun problème ne se pose.

Né trop tard pour aimer cette rose,
Il faudrait un impossible effort
Pour que, un jour, elle m'aime fort.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,