Solde de tous contes...

il y a
1 min
16
lectures
3

Saint-Maur, jeune dans sa tête... croit aux fantômes - du moins ceux qu'il croise dans ses écrits. . Passionné de tout, mais surtout de sa femme !... Sous son vrai nom (il en a un) il a déjà  [+]

Au glas d'une journée, à tant d'autres pareille,
Je poserai l'outil, pour ne le prendre plus,
Sur l'établi de bois aux angles vermoulus
Parmi mes illusions, près du chat qui sommeille.

J'écouterai alors le frisson de l'abeille
Comme ne peut l'aimer qu'un prisonnier reclus
Aussi doux qu’un sonnet, plus de cent fois relu,
Dont la saveur, soudain se dévoile à l'oreille.

Mon encre sera sèche et close l'écritoire.
Je prendrai mon bâton d'entre mes pieux grimoires
Concédant à l'ortie les faveurs de mon seuil.

Je volerai au loin, là où le vent s’amuse
À brouiller les regards de sa nuée diffuse
En vous abandonnant la charge de mon deuil...
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Le Petitclown
Le Petitclown · il y a
C'est joliment triste. Bravo
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'est triste mais très beau !...