1
min

Société labyrinthe

Image de Korinkor

Korinkor

8 lectures

0

En rupture de sillons, l’âme bleuie
Les paysans à la nuit tombante
Ont les yeux mouillés, la foi hurlante
La peine des champs creux, jaillie.

Le trader cerbère, exulte
En dehors de la vie sociale
D’un accident de chiffres, banal
Il escamote sa raison, le CAC est son tumulte.

L’ouvrier restitue son monde
Sous le joug des diminutions de frais
Éclosion de pauvreté finalise le trait
Quand la vérité blesse, l’injustice l’inonde.

L’homme supérieur en patron trivial
Accomplit sa tâche, l’esprit secret
Pas d’entretien de cœur aux scandales replets
Il se dépassera avide d’un pouvoir tribal.

Si l’homme de rien
N’éprouve pas la rancune
Dans ses épreuves d’infortunes
C’est qu’il ouvre son monde sur le bien.

Et devant l’épaisseur du vide
Le riche s’enorgueillit de sa puissance
Son royaume en toute indifférence
S’étale comme un désert aride.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,