Simplicité

il y a
1 min
1
lecture
0
Perdu dans ses sombres décors
Je l'ai cherché de tout mon corps
Implorant toutes tristes nuits
Pleurons d'angoisse et d'ennui
De m'offrir une trêve ou la mort

Puis un jour morne le silence
Horrible sensation issue de la passion
Qui m’entraîne, m’entraîne avec élégance
Au fin fond du fond de la déraison
Accablant mon esprit de longue question

Il y a-t-il en ce lieu du sens ?
C’est une douce souffrance qui
À chaque instant m’affaibli
Et anéanti le fruit de mon existence
J’attends, j'attends avec patience

Perdu dans ces sombres décors
Je t'ai cherché peut-être à tord
Implorant toute triste nuit
Pleurant d'angoisse et d'ennui
De persévérer encore et encore

Du début ici tout est pareil
Malgré ses douleurs incontrôlées
Et même si chaque nuit je veille
Je ne t'ai jamais trouvé,
Ô toi simplicité.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !