1
min
Image de Michel Pierron

Michel Pierron

15 lectures

2

Je bois le silence de ta lèvre muette
Son écho vif frémissant dans l'onde
Sans bruit en légers sourires me jette
L'éclat de ta joie ivre et féconde.

Sous le reflet de ta longue chevelure
Pas un mot sur ta bouche silencieuse
Ni la note tendre d'un petit murmure
Dans ta voix chaude est chaleureuse.

L'océan mystérieux de ton regard
Me noie dans l'intimité de son désir
Aucun son n'ose triste ou hagard
Troubler ses doux instants de plaisirs.

Sur ton visage, la beauté s'appuie
Excellant fragile son trait mirifique
Quand le charme abandonne sur tes plis
Sa vertu subtile et son soupir extatique.

Ton sein silencieux que je butine
M'offre un festin délicat et somptueux
Quand le silence sur ta lèvre domine
Et que s'éteint la paupière de tes yeux.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
une histoire d'amour entre deux silences accomplis,
envie de plénitude

·