1
min

Seule sans vie

Image de Nomathemba

Nomathemba

8 lectures

0

Dans un long et inconsolable chemin
Ses pas laissent des traces d'un noir clandestin
Derrière elle surgit tout son passé perdu
Sur ce long sentier envahi de feuilles nues

Le souffle du vent la supplie de se retourner
Mais elle ne veut pas se remémorer tout son passé
Elle a laissé derrière elle cette vie qu'elle ne veut plus
En avançant, elle sème les souvenirs qu'elle a décousu

Ses souvenirs enfouis qui peuvent à tout moment rejaillir
Comme un sentiment intense qu'on ne veut pas retrouver pour faiblir
Sur ce long chemin elle avance, elle cherche sa place parmi les gens
Elle se demande si elle leur ressemble, si ils l'attendait impatiemment

Sans nous que serait le monde, sans le monde que serions-nous?
En marchant la jeune fille se révolte dans ce monde de fous
Et elle marche ne trouvant pas les réponses à ses questions envahissantes
Elle s'envole, un goût amer, sur cette vie incomplète et incessante

La jeune fille aime la vie mais la vie ne l'aime pas
Tristement elle s'endort sur le chant d'une mélodie qu'aujourd'hui elle fuira
Elle réalise que son monde est réel et qu'elle ne vit pas dans un monde utopique
et elle se dit: sans la littérature et les mots la vie serait un monde triste sans musique
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,