1
min

SERENDIPITY SPLEEN

3 lectures

0

Elle était assise.
Position du lotus, ses longues jambes repliées au centre de l’immense lit d’une chambre plongée dans la pénombre.
Ses doigts effleuraient le duvet épais et suivaient avec précision les spirales que les piqûres du tissu matelassé dessinaient.
Un silence éloquent flottait dans la pièce dont la sombre clarté déformait les ombres, ruines de son âme, en splendeurs assassines.
Elle s’efforçait de penser à ne pas penser.
De fuir parce qu’elle aimait.
De déplaire pour plaire.
De s’éloigner de cet amour si fragile, si petit dont la seule grandeur n’était plus qu’abominable tendresse et douloureuse caresse.
Elle laissait couler ses larmes douces dans cet enfer glacé où le presque Tout sombrait dans le presque Rien.
Près d’elle, une innocente petite théière noire laissait échapper un chagrin de fumée qui s’étirait en volutes parfumées.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème