1
min

Sept Jours

Image de Alan Savage

Alan Savage

4 lectures

1

Sept jours
Sont-ils suffisants
Pour prétendre
À l’amour

Pour légitimer
Ces quelques instants d’abandon
Et de complicité
D’un semblant de relation

De ce voyage profond
Que nous crûmes sans fond
Tant nos sentiments
Étaient nobles et vaillants

Le temps a-t-il une légitimité
Quand a ce qu’on peut éprouver
Ou le sablier se vidant
N’est-il qu’un figurant

Qu’un complice
Du délice
Qu’un témoin de l’expression
De deux âmes à l’unisson

Sept jours sont-ils
Répondants d’un exil
Dans le jardin des sens
D’une manne qui encense

Sept jours peuvent-ils
Prétendre détrôner
D’un battement de cils
Nombre de pans du passé

La noblesse des sentiments
Ne se mesure dans le temps
Que ce soit pour sept jours
Ou pour toujours

Il n’y aura de garant
En de pareils instants
Que l’intensité
Nous faisant osciller

Amenant la certitude
De n’avoir jamais été si vivant
Éloignant la solitude
Épousant un avenir vibrant
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
La relativité du temps, ce n'est pas le temps mesuré mais le contenu, la qualité de l'échange, ce qui s'est dit avec les yeux remplacent tous les beaux discours, surtout ceux des beaux parleurs. Une belle reflexion sur la qualité d'une relation...et le temps....
·