1
min

S'épiler les yeux

Image de Nicolaï Drassof

Nicolaï Drassof

21 lectures

6

S’épiler les yeux

Mon iris hérissé
Des horreurs qui sévissent
Ne peut plus regarder

Je devrais
M’épiler les yeux

A chaque fois blessée
D’un dard qui me transperce
Au spectacle des miens

Je devrais
M’épiler les yeux

Les miens sont les humains
Mais ils sont inhumains
Cruels, démesurés, absurdes et vains

Je devrais
M’épiler les yeux

Tandis que mon regard blessé
Se détourne de ce que je sais exister
L’eau salée de mes larmes déborde

Pour mieux les étancher je devrais
M’épiler les yeux...
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
L'anaphore donne plus de relief au symbole qu'elle suggère. Fermer les yeux, détourner son regard, pour ne pas voir la laideur du monde.
·
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Pire. Je suis blessée comme par des dards par ce que je vois, parfois D'où le geste qui revient, encore et encore. Je crois que ma longue vie a réussi à convertir ma bonne humeur naïve en pessimisme nihiliste.
Enfin presque. La nature, les animaux m'émerveillent encore. Mais bon sang, mes frères humains me blessent à contempler leurs actes et la façon dont ils s'admirent. Mais il y a encore quelques personnes sympathiques qui, souvent, écrivent de la poésie, comme ça, pour la beauté du geste.

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
De temps en temps, il vaut mieux fermer les yeux...
·
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Justement, après épilation...
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
ce que l'on voit est insupportable à la limite de l'indicible .
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
La vie par moments n'est pas avare de larmes..
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
J'ai mal de ce geste ajouté à la douleur du monde mais j'aime la poésie qui les élève
·
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Merci d'être venue jusqu'ici..
Que d'esquilles, d'épines et même de flèches se plantent dans ma cornée ces temps-ci. Un pessimisme qui ne me ressemble guère.

·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Votre nature profonde va refaire surface !
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une vision des choses ... douloureuse !
·
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Merci de cette lecture(et des autres)
Trouvez-vous mon propos trop amer ?

·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Sensible ! Je vote
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur