1
min

SEP, ah…ma coloc’ !

Image de Anne H

Anne H

19 lectures

3

Si j’avais su combien la vie
Cohabite avec le destin,
L’existence et ses lendemains
Eurent donné un sens à l’envie.
Rageusement, je t’affronte
Octopode que je ne crains.
Sans relâche je te dompte
En sachant que ce sera vain.

Encéphale soumis aux ordres
Nébuleux d’une myéline.

Paresthésies sclérosantes,
Langueurs que rien n’assassine.
Atrophie de nombreux muscles
Que la maudite pieuvre enserre.
Urgence et patience se noient...
Effrayantes tentacules,
Sachez que de votre emprise, toujours j’arriverai à me défaire !
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Grrr, mais c'est un véritable combat, je vous encourage fort de toutes mes voix!
·
Image de Anne H
Anne H · il y a
Très touchée Elena, merci...
·
Image de Isademolou
Isademolou · il y a
bravo ma puce, que de vérité dans cette nouvelle ; bon courage, nous t'aimons fort, papa.. maman
·
Image de Anne H
Anne H · il y a
Merci beaucoup mon p'tit pôpa et ma p'tite môman, je sais que vous ne pouvez que comprendre...Je vous aime!!
·