Sans titre

il y a
1 min
2
lectures
0

Jeune parisien. "C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui."  [+]

Je vis souvent ce phénomène ennuyeux
Syndrome de la page blanche réduit
À celui de ne trouver trop peu
D’inspiration pour titrer mon ennui

Devanture de l’oeuvre, accroche publicitaire
C’est en quelques mots seulement
Que l’on dévoile ce qu’il y a d’extraordinaire
Dans ce que on lit trop peu souvent

Parce que grand nombre de lecteurs l’ignorent
Ce court vers fait-il encore parti du poème ?
Ou n’est-il qu’un référencement, un décor
Pour une idée que vainement l’on sème ?

Nul besoin de chercher tant d’excuses
Pour justifier la fainéantise de l’auteur
Qui ne se donne même pas la peine et abuse
De vous, son cher lecteur
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,