San Francisco, où êtes-vous ?

il y a
1 min
4
lectures
1
A Maxime Le Forestier

San Francisco, où êtes-vous ?
C’est de ma Chapelle
Que je vous appelle,
Afin de vous positionner.
Si à Mère nous y sommes reliés...

Il vous faut choisir entre Le Père et Dieu.
Mais cela ne sera pas les deux !
Cela vous a été rappelé à de nombreuses reprises
Mais certains veulent encore prendre de l’emprise.

S’il y aura de nombreux grincements de dents,
Vous Êtes à tout jamais des Enfants
Mais qui ne peuvent éternellement tenir,
Qui ne peuvent éternellement se maintenir

Dans un monde à la limite de la bascule.
Car cela en deviendrait ridicule.
Il y a eu de nombreux témoignages sur ce temps
Où la demi-mesure n’est pas un temps.

Même Dieu est venu ici se dévoiler,
Lui seul est en mesure de témoigner
Car vous ne réussissez pas à faire confiance à la Grâce.
Mais seule la Grâce peut vous offrir Cet Etat de Grâce

Que chacun espère trouver un jour ou l’autre.
Mais il ne peut y avoir de choix que le vôtre.
Quelle que soit votre santé, s’il y a souffrance
De ceci ou cela, c’est qu’il y a Résistance et Distance !

Si vous voulez vous inviter à la Danse,
Il ne suffit pas d’en prendre conscience.
Il vous faut le vivre au-delà de la chair...
Me voici à me retirer de cette chaire.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,