Rupture

il y a
1 min
13
lectures
5

Lire, écrire, jouer avec les mots, marcher, voyager... pour passer le temps. J'ai publié L’œil du loup (un recueil de fragments), Les sept chiens de l’Avent (un recueil de nouvelles), CXXIII  [+]

Ils se tenaient tous deux
Penchés comme à confesse

Elle avait dans les yeux
Une infinie tristesse

Il proférait des phrases
D’une grande rudesse

Leur bouche au pli amer
Sombrait dans la bassesse

Il fit un geste prompt
Qui se voulait caresse

Elle recula d’un pas
En proie à la détresse

Il jaillit de la rame
Pour cuver son ivresse

Elle pleura de dépit
Sur sa frêle jeunesse

Je ne voyais plus qu’elle
Et nos vies sans tendresse
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vrac
Vrac · il y a
Scène urbaine, croquée sur le vif
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Arrêt sur image ! Toute la force de l'évocation.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
J'aime beaucoup .... si grave et si léger aussi !
Image de Ch. Deguerrelasse
Ch. Deguerrelasse · il y a
Le tableau est bien vivant. J'imagine un observateur extérieur ("Je ne voyais...") témoin de la scène dramatique.