1
min

Rue de la solitude

Image de Rio Pontal

Rio Pontal

15 lectures

3

Vivre seul
Pas toujours très loin des siens
Vivre seul
Quand ils ne vous connaissent plus
Vivre seul
Avec l’oubli comme ami
Vivre seul
Qu’avec la vie comme souci

On n’a pas toujours choisi
De n’avoir que ce que l’on mérite
On n’a pas toujours voulu
Perdre ce que l’on n’a plus

Vivre seul
Avec le néant pour sa vie
Vivre seul
Dans la rue son sac au dos
Vivre seul
De la misère plein les poches
Vivre seul
Etouffé de ses regrets

Ne plus penser qu’on a faim
Dire que la nuit n’est pas noire
Ne pas pouvoir monter dans le train
De tout ce qui nous rapproche

Vivre seul
Avec la mort pour destin
Vivre seul
Dans ce monde sans espoir
Vivre seul
Sans le sourire d’un ami
Vivre seul
Ne plus voir les mains tendues

J’avance pas à pas
Vers la fin de mes tourments
Je vais tout là bas
Où la lumière s’éteint

Vivre seul
Loin de ce qu’on espère plus
Vivre seul
Avec le froid pour tendresse
Vivre seul
Sans crier sa détresse
vivre seul
Sans pouvoir pleurer

Aujourd’hui espoir sordide
Avec la vie j’en ai fini
Oui la corde était solide
Pour de bon j’en suis sorti
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Drame de la solitude et du rejet social auquel le poème nous amène inexorablement.
·