Rondeurs et dépendance

il y a
1 min
1 552
lectures
78
Lauréat
Jury
Recommandé

À travers ma modeste plume, et sans autre prétention que celle de vous divertir, je vous entraîne dans mon univers, un univers où cohabitent différents registres, bien souvent surprenants  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Cet éloge s’adresse à vous autres pulpeuses,
Qui sans cesse vous heurtez à l’absurde diktat.
Couramment alléchantes mais souvent malheureuses,
Vous souffrez de ces normes dictées par les médias.

Il ne faut point rougir d’être là bien en chair,
Car pour nombre de mâles votre galbe est divin.
Oubliez vos complexes, de ces formes soyez fières,
Et laissez se croire belles les banales planches à pain.

Votre corps onctueux, vos contours sensuels,
Nous invitent aux caresses, à l’envie de palper.
De vos courbes se dégage quelque chose de charnel,
Qui réveille tous nos sens lorsque vous ondulez.

Car vos hanches si tendres et vos fesses rebondies,
Font de l’acte d’amour une pure gourmandise.
Le moelleux de vos cuisses de désir nous remplit,
Sachez donc embellir l’harmonieuse friandise.

Recommandé
78

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !