Rire est le propre de l'homme

il y a
1 min
2
lectures
0

Boris Vian : "Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir c'est bon pour les robinets."  [+]

La dune était salée et l’horizon amer.
Y a pas que les poissons qui se jettent à la mer,
Y a pas que les marins qui se noient tout au fond ;
Eh, je crois que le ciel n’est plus notre plafond !

On se regarde couler, on se la coule douce.
Le naufrage épicé de notre espèce humaine,
Drôle de spécimen, et la marée d’eau douce,
Se marre doucement, nous, on attend à peine...

On attend la peine, on attend l’orage, amen !
On attend la vague, on attend l’éclair, hourra !
Et l’ouragan arrive, advienne que pourra...
Il vaut mieux rire que pleurer, on se ramène,

On rame, on se démène : il est trop tard gamin,
C’est là ton dernier coucher de Soleil, alors,
Profite bien, fais de beaux rêves, et à demain,
Peut-être. Parce qu’on peut plus virer de bord...

On se baigne dans le plastique et on attend
Que le camion poubelle arrive, il est trop tard,
Mon vieux, la mer n’existe plus et l’océan
Est notre détritus. L’homme est son cauchemar.

De tous les animaux, nous sommes les plus faibles,
Sans poils, sans ailes et sans nageoires, on est trop maigre
Et on se croit obèse. L’océan vire à l’aigre,
Et, allègre, on navigue, on vomit : on est faible
Et affable.

On connaît tous la fable mais la vérité
Est trop fade alors on oublie qu’elle existe.
On fait pareil avec les hommes, on est sexiste,
On piétine nos différences, calamité...

La dune était salée et l’horizon amer,
Y a pas de raison pour que tout finisse bien,
On a tué les saisons, on a vidé la mer.
Qu’est-ce que tu veux, mon vieux, l’homme est un crétin...

Regarde loin derrière les traces que tu laisses,
Admire ton désastre, eh, gamin, on s’affaisse !
Regarde devant toi, fais tes prières, amen,
Riez, femme et enfant, l’homme se gamelle.

Le gouffre nous emporte, fin de l’humanité...
Rire était notre immunité, pas l’amitié.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,