1
min

Rien qu'une Chevrette

Image de Gargamel

Gargamel

14 lectures

2

Un matin de printemps, , les oiseaux à peine réveillés, tu as lancé ton regard de myope, myope presque autant que moi, sur le jardin où je dormais. C'est toi qui m'as surprise avec une douce considération. Tu m'as entendu bouger derrière la haie. Tu t'es demandé ce que j'étais, danger ou touriste, en finissant de mâchouiller l'herbe vert tendre.
Nous étions deux femelles, l'une au pelage brun-roux, l'autre en chemise de coton.
Je t'ai saluée, je me sentais honorée. Et tu as tourné les sabots, tu as traversé le champ en friche, et disparu dans la forêt. Sans fuir.
Je crois qu'on est amies, maintenant.
Il me semble bien que je ne vais plus manger de ce gibier-là. Miam !
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gargamel
Gargamel · il y a
Merci.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Jolie rencontre.
·
Image de JPM
JPM · il y a
Tous les animaux ont été sauvages...
·
Image de Gargamel
Gargamel · il y a
En effet.
·