rêver liquide

il y a
1 min
6
lectures
0

A la recherche de ce qui ne peut pas s'appeler, je voyage vers les confins, les innombrables horizons; si tout reste à créer, où est-ce que je vis  [+]

​J'ai les yeux mi-ouverts sur ce monde flou. La vapeur et les gouttes brouillent ce qui est à l'extérieur. Il ne reste que moi, et l'infini liquide qui vient savoureusement brûler mes épaules. A mi-chemin entre un songe qui se situe devant et un chemin que j'ai déjà emprunté, je rêve éveillé, debout dans la brèche.
J'imagine que derrière cette porte, le froid et les pièces que je connaît n'y sont plus.
Dans ma tête se dessinent les nouveaux contours de ma maison. Plancher de bois clair, murs bruts et minéraux, décoration sobre et pleine de symboles mystiques.
Sur l'unique sofa, elle est là, un livre à la main, l'esprit évadé vers cet ailleurs si étrange dont un ange lui a donné les clés.
Et moi, emprisonné dans mon cocon épais et chaleureux, je crois que tout cela existe.
Et je souris, parce que cette vie me convient aussi.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !