Rêver aux ours

il y a
1 min
9
lectures
1

Bonjour! Je me suis dit que Short Édition serait une belle plateforme pour m’améliorer. Donc, si vous avez des commentaires constructifs à me faire, n’hésitez pas.  [+]

Couchée contre toi

Je flatte les poils épars de ton torse

J'emplis mes narines de ton musc

Je m'assoupis



Je nous retrouve en ours oniriques dans ta forêt de mensonges

Où tu as recueilli mon corps chétif sous le regard de tes proies empaillées

Elles ont essayé de me prévenir, en vain



Je te nourris de mes réserves

D'affection,

D'empathie

Tu gruges le peu de chair autour de mes os



Je suis un objet de projection :

Velue,

Malodorante,

Agresseuse



Je sais qui je suis

Je n'ai jamais arrêté d'éclairer ta forêt

Je ne me perdrai pas



Tu sens que je te glisse entre les pattes

Tu marques ton territoire de tes dents

De tes griffes

Tu goûtes à ma viande tendue

À mon cœur tendre

Un « je t'aime » salé de larmes sur mes plaies ouvertes

Tu prends ma peau en taxidermie

Tu n'as toujours fait que prendre



Me voilà devenue la peau d'ours de mon arrière-grand-mère

La gueule béante,

Au milieu du salon

Je ne me tairai point
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Les rancoeurs d'une femme envers son compagnon pervers narcissique. Les métaphores utilisées ont de la gueule. On imagine très bien la scène et les situations. Un texte fort.
Image de Mary P.
Mary P. · il y a
Merci beaucoup Sylvie:)