12 lectures

1

Assis dans le sable,
l'irremplaçable son de nos rires.
L’odeur de l’iode étouffée par celle du goémon.
Et la mer reflétant ses couleurs nacrées sur les ondulations sous-marines d’un bleu profond, venant s’endormir sur cette plage de bohème.
Des parties de foot ou de volley interminables.
Des batailles de sable ou de jeux de cartes où le vainqueur n’est jamais le véritable gagnant.
Des miettes de biscuits, perdues dans les labyrinths que formes les grains de sable, dont seul les oiseaux marins connaissent la sorties.
Des plongeons.
De la plage ou d’un rocher, d’une barque ou d’une falaise.
Des plongeons où l’adrénaline nous tient pendant un instant. Instant qui disparaît quand le bout de nos mains frôle l'extrémité de l’eau.
Des plongeons où le temps s'arrête au moment où nos pieds disparaissent dans les eaux sournoises de la Bretagne.
Nos flâneries, guidées par les vibrations des vagues qui viennent s’échouer à nos pieds.
Et nos regards, espiègles et arrogants, dévisagent les gens qui passent de nos yeux d’enfants.

Carole Laurec

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,