Retour de randonnée - plateau du Vercors Sud

il y a
1 min
447
lectures
76
Qualifié

Plus "Zut" que ''Alors". Le contraire est admis. Amoureux du langage simple : https://www.youtube.com/watch?v=7w2VbOoXE2k Explication - merci à Clément Marot, lequel aurait ramené d'Italie "la  [+]

Image de Automne 2020
Nous marchons sur le bitume craquelé et brulant
Sur chacun des côtés des champs fraîchement moissonnés
Nos gourdes sont vides, nos langues sèches
L’air est lourd, le ciel devient noir.
Soudain, l’orage éclate, des éclairs, le tonnerre,
L’eau qui cingle nos visages, nos corps,
Ruisselle sur nos épaules, nos jambes,
Lave la route et donne à boire à la terre jaunie.
Peu à peu, un fort vent chasse les nuages,
Un arc-en-ciel monumental s’installe entre les montagnes,
L’orage s’éloigne.
Nous nous regardons. Quelqu’un dit :
« Ça sent bon… »
C’est l’odeur de l’herbe mouillée.
Jamais ça n’a senti aussi bon.
Nous rions. Dans le soir. Un très beau soir d’été.
76

Un petit mot pour l'auteur ? 131 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Audrey Bataillon
Audrey Bataillon · il y a
Court et magnifique voyage
Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
J'aime beaucoup la description de l'arrivée de cet orage en montagne, et surtout ce passage:" Lave la route et donne à boire à la terre jaunie. " (rythme 4/4/6)
La description parle à tous nos sens et j'aime tout particulièrement la chute qui parle de l'odeur de l'herbe mouillée.(Moi aussi j'aime cette odeur, par exemple quand l'herbe vient d'être coupée) C'est bien amené et rythmé.
"C’est l’odeur de l’herbe mouillée. " (octosyllabe)
Nous rions. Dans le soir. Un très beau soir d’été. (3/3/6)
Même en vers libre il est important de prêter attention à la musicalité et au rythme des vers. Je pense que les 4 premiers vers auraient pu être mieux travaillés au niveau du rythme.
J'aime la simplicité de cette poésie qui célèbre la nature et les sensations saines qu'elle nous procure. C'est écrit avec un bel esprit contemplatif.

Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Merci beaucoup pour votre message et vos remarques, notamment sur le rythme et la musicalité.

Et si, au lieu de ceci :

"Nous marchons sur le bitume craquelé et brulant
Sur chacun des côtés des champs fraîchement moissonnés
Nos gourdes sont vides, nos langues sèches
L’air est lourd, le ciel devient noir."

nous tentions cela (et quel dommage de ne pouvoir se servir des italiques) en ponctuant davantage :

"Nous marchons sur le bitume craquelé et brulant.
Sur chacun des côtés de la route, des champs fraîchement moissonnés.
Nos gourdes sont vides et nos langues sont sèches.
L’air est lourd. Et le ciel devient noir."

?

Sans abuser de votre patience, qu'en pensez-vous ?

Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
Maintenant c'est nickel! Il n'y a plus de problème de rythme à la lecture, et c'est plus fluide et musical.
Il manquait,en effet, des syllabes dans les deux vers que vous avez modifiés.:
"Nos gourdes sont vides et nos langues sont sèches.
L’air est lourd. Et le ciel devient noir."

Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Je perçois en effet mieux la musique maintenant.
Si vous l'acceptez, petit cadeau en remerciement :
https://www.youtube.com/watch?v=8xzk9fCm3X4

Au plaisir...
(Aucun texte sur votre page... Dommage.)

Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
Merci pour la chanson. J'ai fait pas mal de collaborations sur le net en tant qu'auteure avec des compositeurs-interprètes. C'était en amateur mais c'était top.
Donc, avant j'écrivais des chansons à textes et depuis un an, je me suis mis à la pure poésie. Je mettrai bientôt des trucs sur ma page mais hors concours, vu les polémiques.

Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Déjà lu mais pas encore commenté. C'est donc le moment...

Très beau poème, si convivial et familial... Vous touchez de très près au bonheur pur... Avec un merveilleux entrelacement de descriptions détaillées et de sensations évasives... Comme si n'importe lequel de vos lecteurs pouvait se joindre à votre petit groupe sans se sentir étranger.
Et je m'y suis jointe un instant. Merci Monsieur Zut.

Ps : à noter, l'absence du "je", dissimulé ou fondu dans le "nous".

Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Vous me faites plaisir.
Vous avez visé juste : c'était un pur bonheur des sens, personnel et partagé.
(Plus bas, l'ami DD n'a pas été de cet avis. Tant pis pour lui, pour son "je", pour son plus grand attachement à la forme qu'au fond, pour sa non-perception de l'importance du "nous"...)

Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Ah oui, en effet, je viens de lire... Bon, chacun son truc, mais je suis son assistante, je pourrais lui en toucher un mot, remettre la chose sur son bureau avec un post-it "à reconsidérer".
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Ha ha ha !
N'en faites rien, malheureuse ! Il serait capable de revenir, juché sur sa haridelle, me mettre sous le nez les naseaux de sa monture herbivore, et alors : place au fétide, fini le souvenir joyeux de la bonne odeur d'herbe mouillée !

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
je ne l'avais pas vu, c'est dommage pour moi. C'est un poème simple (dans le bon sens du mot) Il est joyeux, donne la "pêche" et cela fait du bien en ces temps tourmentés.
Merci Zut :)

Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Une ode à la nature et à l'espace. Bravo !
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Merci Monsieur... Votre https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/casting-pour-un-enfer mérite également des bravos...
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un première lecture matutinale qui fait du bien ! Merci Zutalor !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
" Isère/Paysages" a fait des petits. Pour le bonheur des plus grands ...
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Nostalgie des soirs d'été, des odeurs, des couleurs! J'aime.
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Moi aussi Madame !
(Quant à votre "Italien"... Un régal !)

Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Tout simplement :-)

Vous aimerez aussi !