Ressac spirituel

il y a
1 min
0
lecture
0

Étudiante pour l'obtention d'un Brevet des Métiers d'Art en Reliure et Dorure. Travaille dans un fast-food pour payer mes études. Écrivaine par passion  [+]

Dans le décor d'une mer froide et morne,
Je regarde sa couleur hyaline du haut des cimes.
Une fois encore, la tristesse m'embarque
Dans l'étendue sonore de l'eau qui contre les rochers se braque.
Je me promène sur l'horizon amène,
Offrant à mes yeux une occasion de déverser leur peine.
Dans le crépuscule adamantin,
Ma folie s'étale dans un cri vespéral, sur un ciel turquin.
Dans ce décor paradisiaque, de nature insomniaque
Je tente de mémoriser mes délires opaques
à la pierre, sur le calcaire noirâtre.
Je laisse libre court à mon ennui, peut être est-ce la ma théophanie ;
La manifestation divine qui se confond dans mes pensées turbides.
La joie me guette de loin de ses yeux torves,
Du genre « fais gaffe si tu t'approches, je te mords » ;
Du coup je me détourne et je m'endors
Sur mes espoirs ternis par l'ironie du sort.
Mes membres gélifs et fuligineux
Subissent la pression d'une raison rétive et paresseuse,
Qui reste percluse dans une tristesse boueuse.
Ne cherche plus mon âme je l'ai déjà paumée,
Depuis longtemps au fond des eaux salées,
Salie par les flots la pauvre ne sait pas nager
Alors elle lutte dans la culbute du temps, qui la fait couler.
Ce texte est écrit en plusieurs fois,
Plusieurs voix me dictent cette lettre
Qui ne dit pas tout ce qu'elle reflète de moi.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,