2
min

Requiem pour un amour

1 lecture

0

J’ai eu le cœur brisé
Le cœur brisé Le cœur brisé
Mon amour je t’aimais
Tu m’avais brisé le cœur
Toutes celles qui m’ont aimé
Mon amour je t’aimais
Je n’ai pas pu leur rendre tout l’amour que tu ne me donnais pas

J’ai souffert j’ai souffert
J’ai douté
C’est de notre faute toutes ces horreurs
Tu étais aveugle
Tu t’en fichais de savoir si je t’aimais
Après que tu m’ai soufflé ton je t’aime
Tu n’avais pas d’amour pour moi
Le silence répondant à mes yeux
Après toutes cette musique filtrée de nos lèvres
Que nous jouions pour nous deux
Tu m’aimais je ne t’ai rien pris
Tu donnais je n’ai pas dit oui

Tu avais peu et tellement en même temps
Tu étais belle quand je te voyais au fond
J’étais humain il fallait s’en souvenir
Comme un sourire donné à deux
J’étais humain et innocent
Tout ce qui compte chez une femme à mes yeux
Et je t’ai aimé

Parce que je t’ai crue innocente
Je ne suis coupable que de mon amour
Et tu m’as jugé

Qui es tu pour faire ça ?
Et je t’aimais encore
Mon amour s’est défloré de sa virginité
J’ai fait du mal j’ai fait mal
Parce que je ne pouvais plus aimer
J’ai douté Mon Dieu j’ai douté
Cet ange m’a aimé
Ce bel ange cette somptueuse cette gracieuse déesse
Elle me berçait le cœur avec son amour


Je ne faisais plus que mourir
Tu m’as donné goût à la douleur
Tu étais la tragédie
Et je crois que j’y ai pris goût à ce moment

Pourquoi ne m’as tu rien donné ?
Tu aimais rire
Oui on aime quand on rit
Nos sentiments étaient cachés


Fouiller les gens tu ne savais pas
La finesse tu n’as jamais su à ce moment
Alors qu’entre nous tu la connaissais tellement
Aimer ce que nous aimons nous n’avons jamais su vraiment
Tu étais aveuglée
J’étais plus vieux que toi
J’étais plus beau que moi que
Tout mon malheur
Peu de gens voient
J’ai été le seul
J’avais du cœur
Tu n’as jamais donné de compassion à personne à ce moment
J’étais aveugle
Et j’ai aimé ton intelligence
Tu étais fausse
Je t’ai haïe

Je t’ai aimée
Tu étais la tragédie
Tu étais ma perte
Tu étais le sang qui coule des naseaux d’un amour au galop
J’aurais aimé aimer
Regarde le mal que j’ai fait à ces anges
Elle m’aime je pense
Et je l’aime aveuglément
Pourquoi mon plus grand amour
S’est-il mis à hurler

Elles donnent toujours leur amour
Je les fais rire
C’est beau le rire c’est une marque d’amour
Mais toi tu ne m’aimais plus (m’as tu aimé ?)
Parce que de toute façon si tu m’avais aimé

C’aurait été jusque dans ma perte
Quand on aime c’est pour toujours

Je te pardonne tu ne savais
Pas que je t’aimais tant

Je pense que tu n’étais pas inhumaine
Tu étais juste aveugle
Et perdue
Je t’aime



Tu as eu de beaux gestes
Merci

Si tu avais su que je t’aimais autant
Si tu avais ressenti mon amour

Tu as agi en enfant ignorante
On fait des erreurs
Et l’erreur est la chose que je pardonne toujours
Quand je la comprends

J’étais un enfant qui avait peur
De son premier Amour ô mon Cœur

La fille que tu as été
Etait un cœur chaud comme une viennoiserie

L’amour c’est du nectar
Et le nectar
S’enfuit au fond des racines
Pour aller ruisseler sous la terre
Ô belle fleur immortelle
Nous fûmes tués par notre nectar
Avec des couleurs sanguines
Pour aller goutter notre beauté sur les yeux des passants

C’est toi qui souffrais
Et j’étais anémié
Et j’ai de la peine pour toi
Une peine immense qui me remplit


Vis
Aime et sois heureuse
Pleure et aime encore


Tu m’as donné l’essence de mon art
Et je t’en remercie
Sans toi je n’aurais pas pu créer toutes ces belles choses
Cette transcendance tu en es le pétale

Maintenant je peux me reposer avec ces belles fleurs

L’amour est un fleuve tranquille et fin aux bulles distillant leurs doux sourires.

Je t’aime

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,