Rentre tes plans de tomates !

il y a
1 min
19
lectures
2

Et j'ose, des mots en vers, Autour d'un verre, faire de la prose. Des maux et des misères, Des voluptés et plein de choses. Poésie, prose, musique. www.jonathanperdrieau.com  [+]

La pâle clarté d’une lampe hâle mes notes et rayures.
Je noirci un carnet, la main droite très active.
La gauche navigue en Azerty et sans rayures.
Seul, devant l’écran, j’appréhende les offensives !

J’actualise sans cesse et je traque les fléaux,
A l’affût, affolé, la frénésie malsaine,
Sur ce forum ou surgit en direct l’info,
Prêt à saisir l’instant où les anges entrent en scène !

J’apprend à flairer les frappes avant les averses,
Je sais dès l’instant ou les murs du son se brisent,
De Mossoul à Sidon et de Damas en Perse,
Comme si Nostradamus soufflait dans l’hypophyse !

En ces jours bien macabres ou les trompettes claironnent,
Balisant le terrain ou triomphe Perséphone.

Sur nos ondes, divertis, on sait que s’est dressé,
Cent milles fantassins et les missiles qui s’amassent,
S’immiscent les chars d’assaut, les cieux sont sillonnés,
Cent milles oiseaux d’acier au-dessus des Famas !

Damas et la Perse s’embrasent, je sonde les face à face,
Tu rentres tes plans de tomates, titubes d’angoisse,
Les éditions spéciales sur ta télévision,
Pire qu’une secousse haïtienne, gare aux radiations !

Les érudits aux récits rodés sur les ondes,
Conteront-ils encore les extrêmes agressions,
Que subiront les masses sous la mousson furibonde,
Dans la tourbe embrasée qui dévorera le monde ?

En ces jours bien macabres ou les trompettes claironnent,
Balisant le terrain ou triomphe Perséphone.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,