Rencontre fortuite

il y a
1 min
201
lectures
21
Finaliste
Jury
Recommandé

Gyb est passionné de théâtre et d'écriture. Celle-ci façonne un univers dans lequel les personnages s'aventurent en terre étrangère. Gyb, metteur en scène, est aussi créateur d'assemblages  [+]

Image de 2016
Image de Poèmes
Monsieur Lebreton, le parapluie en l’air,
Pénétra avec respect dans le sanctuaire.
Avisant une table de dissection,
Qui trônait sur pieds avec distinction,
Il y allongea le parapluie sans façon,
Dépouillé, élémentaire, simple, brut, tout con,
Ne sachant que faire de cet attribut mouillé
Qui ce beau temple sacré aurait pu souiller.
Prenant place sur un siège en forme de fleur,
Il sombra bientôt dans une molle langueur.
Machine à coudre à la main, Monsieur Duchamp
Se délesta de son lourd engin sur le champ,
Le posant sur la table de belle section
Qui l’en remercia avec émotion.
Il se calfeutra dans une fluide douceur
Qui, automatiquement, lui mit baume au coeur.
Un troisième larron, au seuil du salon,
Ne put s’empêcher de crier avec passion :
« Cette machine à coudre et ce parapluie,
C’est du pur surréel, voilà ce que j’en dis ! »
Lebreton et Duchamp, tirés de leur torpeur,
Opinèrent et crièrent en choeur avec bonheur :
« Ça sort du fond du coeur, voilà qui est parlé,
Et au fronton de notre art restera gravé ! »
Le fier trio entonna avec brio
Un hymne haut à la gloire de leur idée du beau :
« Paracoudre et machine à pluie réunis
Sur une oblongue table de dissection
Sont la manifestation la plus réussie
Du surréalisme et de ses inventions. »
Puis les trois pratiquants se replièrent sur soi
Comme en ses fibres lamées un carré de soie.
Recommandé
21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !