348 lectures

130 voix

En compétition

Cent fois, j’ai fait le tour de mes propres pensées,
Jusque dans ces allées couvertes de tristesse,
Où les parfums rassis de nos mortes années,
Gisent sous des frissons qui meurent et qui renaissent.

Cent fois, j’ai parcouru les échos de ta voix,
Ses reflets, son éclat – du moins ce qu’il en reste.
Et les doux souvenirs qui me ramènent à toi,
Me rappellent aussitôt le moindre de tes gestes.

Je suis morte cent fois dans tes bras de poussière,
Et tu n’es jamais là que dans mes souvenances.
À cet instant pourtant, il semble que la terre
A la clémence, enfin, d’apaiser ma souffrance.

PRIX

Image de Printemps 2020

En compétition

130 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
La tristesse des mots fait la part belle aux alexandrins, bravo ! *****
Julien.
Sans vous obliger et si votre temps le permet :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-nombre-d-or-revelateur

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très profond et à fleur de peau encore une fois. la terre apaise toutes les souffrances... Quand le temps est venu. Mon vote
Image de Agathe A
Agathe A · il y a
Sans commentaire ❤
Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
Très joli.
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Bravo pour ce poème. « Les Échos, les parfums rassis et les bras de poussière » : de belles images qui prolongent le passé.
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
J'aime beaucoup et particulièrement "Je suis morte cent fois dans tes bras de poussière"...
Image de JFG Sanshiro
JFG Sanshiro · il y a
J’aime beaucoup, mes voix pour vous
Image de Fredoladouleur ...!
Fredoladouleur ...! · il y a
Une écriture délicate au service d'alexandrins tracés au cordeau de l'émotion ^^
Image de Francis Friedlander
Francis Friedlander · il y a
Comme l'impression de parcourir un cimetière, sans que ce soit vraiment dit. Bravo
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Toujours aussi joyeux, ces poèmes. Mes voix.

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème