Réflexion !

il y a
1 min
2
lectures
0

Branleur Mondain  [+]

Réflexion !

Un jour, bien ennuyé par trop de solitudes,
Je m’enquis, insolent, de qui l’on se moquait ;
En vitupérations étant plus qu’habitudes
En pays de nantis . Ce qui m’interloquait.

Et trop rapidement, je me dois de l’admettre,
Je convins qu’il fallait, ce sans abnégation,
Constater que chacun voulait sans se démettre
Prôner sa liberté, sans faire rogation.

En blocs constitués, charismatiques leurres
Tous, référant à Dieu garant de leur non-dits,
Voulaient bien tout avoir, même l’argent du beurre,
Sans rien nous concéder, prônant les interdits.

Et bardés d’illusions ces faux anachorétes
Valeureux cénobites dans leurs désillusions,
En curieux pas de deux évitaient qu’on furéte
Dans leurs tripatouillages, exigeant adhésions.

De congratulations en bassesses obséquieuses
En faux paternalistes ils nous assuraient que
Hors d’eux, point de salut et vies trop laborieuses
A se faire une aura, d’abstention !!- Parce que !

Et tout en démontrant, ce sans parcimonie,
Qu’ils étaient les meilleurs dans leur institutions
Ils avaient pour les autres, vertes acrimonies
En paroles fielleuses, fortes de constrictions.

Moi je les regardais avec leur bonnet d’âne
Orchestrer leurs concerts d’haros sur les baudets
Sachant pertinement qu’en curieux filigrane
Il fallait voir que fric, d’altruistes farfadets.



Charles SABATIER
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,