Rappelle - toi Jules

il y a
1 min
79
lectures
22
Rappelle-toi Jules,
Ce soir-là il faisait froid,
Sur cette ville que je n’aime pas,
Mais au petit restaurant italien
Tes yeux ont pétillé dans les miens

Rappelle-toi Jules,
Dans la nuit sombre et glacée
Un repaire de pirates a hébergé,
Ces premières notes d’une histoire,
Odeurs de rhums, bois cirés et cigares

Rappelle-toi Jules,
Nous avons pris la clé des champs,
Je t’ai guidé, dans ma campagne, au gré du vent,
Et là sous la voute étoilée
Tu as voulu m’embrasser mais tu n’as pas osé

Rappelle-toi Jules,
Les premières pages de l’histoire,
Comme ce soir-là tout était noir,
Mes yeux, mes bottes, le ciel et pourtant,
Le Monde étincelait comme un diamant

Rappelle-toi Jules,
De ce premier baiser,
De cet instant volé, moment d’éternité,
De nos premières étreintes,
Sans la moindre question, sans aucune crainte,

Oh rappelle-toi Jules,
Notre jeunesse et notre folie,
Couchées ensemble dans mon lit,
Comme une once de paradis,
En plein cœur de la nuit

Mais aujourd’hui, notre monde tourneboulé,
Salis, souillé, déchiqueté, déboussolé,
Les politiques et leur ego démesuré,
Les hommes d’affaires obnubilés par la rentabilité
Ont massacré la nature, l’ont sacrifiée.
A-t-elle décidé d’une extinction programmée
Pour se protéger des bêtises de l’humanité ?
Retrouvons ensemble l’insouciance et la légèreté,
Chasse les nuages noirs de désespoir de cet été,
Aide-moi à retrouver l’Amour et la Bonté,
Eloigne ma colère, mes sentiments dépités,
Pour que l’optimisme renaisse dans mes pensées.
22
22

Un petit mot pour l'auteur ? 36 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
ça commence comme Barbara... et ça se termine en diatribe désespérée. Le contraste est saisissant; j'aime beaucoup l'idée que la Terre ait décidé de l'extinction programmée de l'humanité.
Noté une coquille :Salis, souillé, ( pas de s à sali).

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
oui un petit clin d'œil à Prevert
Merci pour la coquille.

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Il y a ceux qui s'aiment et ceux qui sèment.... la merde ! un contraste dérangeant joliment exprimé, bravo Fleur.
Julien.

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Merci Julien
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
De jolis souvenirs et la cruauté du monde d'aujourd'hui :)
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Tout à fait
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Une poésie d'amour construit dans un écrin naturel, qui demande aujourd'hui à renaître !
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Des souvenirs tendrement évoqués pour se réchauffer face à l’hiver qui menace de s’éterniser... Merci
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Merci à vous pour votre venue sur ce poème
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
"Qu’il est doux, qu’il est doux d’écouter des histoires, Des histoires du temps passé..."Revivre un moment le passé, revenir plus fort pour affronter le présent. Un très beau poème.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Merci Flore !
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cette clé des champs est vraiment irrésistible, grâce à vos mots magiques de poète engagé, elle trouvera toujours les ressources nécessaires pour renaître de ses cendres. Gardons l'espoir car l'amour est plus fort que tout et peut faire déplacer des montagnes. C'est ce qu'on dit en tout cas.
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
Sans mauvais jeux de mots, il me semble que c'est le permafrost qui est en train de déplacer nos montagnes... Il semblerait que le processus soit irréversible!
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
merci elena pour ce charmant commentaire
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
Je crains fort que ce ne soit juste que le début (de la fin)... Il me semble que nos abrutis de dirigeants viennent de privilégier quelques gros cons d'agriculteurs en réintroduisant les pesticides néonicotinoïdes sans se soucier ni des abeilles ni de l'environnement!!!
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Je réfléchis à un poème sur le sujet d ailleurs...
Image de Mica Deau
Mica Deau · il y a
Rythme prenant pour ces jolis vers, bravo !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Merci !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Qu'il est bon de temps à autre de pouvoir trouver refuge dans le passé. Aujourd'hui, l'Avenir ne peut que nous faire peur...
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Oui et pourtant nous devons garder espoir