Racines

il y a
1 min
247
lectures
42
Qualifié
Image de Automne 2020
Tu n'as pas de racines
Les routes n'en ont pas
Elles ont une origine
Obscure et au-delà
Des chemins emmêlés
Inextricablement
Aux carrefours piétinés
De millions de passants

Tu n'as pas de racines
Les passants n'en ont pas
Un passant dans la bruine
Du matin ne sait pas
Toujours où commençait
Si peu qu'il l'ait choisie
La rue qu'il a suivie
Un joli jour de mai

Tu n'as pas de racines
Car le jour n'en a pas
Les jours ne te destinent
Qu'à marcher à ton pas
En toi coule du sang
Et jamais de la sève
Va au hasard du vent
Des rencontres, du rêve

Tu n'as pas de racines
Les rêves n'en ont pas
Un rêve ne s'obstine
À conduire nos pas
Que si on le libère
Des cauchemars anciens
La boue des cimetières
À l'amour ne vaut rien

Tu n'as pas de racines
Un amour n'en a pas
Un amour se devine
Peu à peu pas à pas.
D'un semblable mystère
Pas à pas peu à peu
S'inventent l'univers
Les enfants dans leurs jeux

Tu n'as pas de racines
Les enfants n'en ont pas
Un enfant s'imagine
Il ne se plante pas
Il nait d'une promesse
Il ne se nourrit pas
D'engrais mais de tendresse
C'est un sentier qui va

Tu n'as pas de racines
Les sentiers n'en ont pas
Va sinue et chemine
Ne te retourne pas
Ce qu'on mettra en terre
Au bout de ton voyage
Après ton dernier pas
Ce ne sera pas toi

Toi tu seras dans l'air
Qu'un vieil ami chantonne
Dans l'œil éberlué
D'un autre qui s'étonne
Que tu ne sois plus là
Pour flairer avec lui
Le vent doux parfumé
Et léger de l'automne

Tu seras malgré toi
Malgré tout malgré eux
Dans la frayeur des rois
Et les songes des gueux
Ou l'inverse qu'importe
Tu es passé par là
Et ignorant de toi
Tout d'autres t'emportent

Tu n'as pas de racines
Les routes n'en ont pas
Elles vont sinuent cheminent
Et ne s'arrêtent pas.
42

Un petit mot pour l'auteur ? 33 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
quand les racines
empêchent l'arbre de s'envoler
confisquent sa liberté d'aller,
il est temps de s'en affranchir
et d'aller le Monde, parcourir

votre texte est accessible (des mot, des thèmes et des idées simples à comprendre) et très bien écrit

Image de Djenna Buckwell
Djenna Buckwell · il y a
C'est une jolie ritournelle avec ses reprises hypnotisantes. J'ai aimé !
Image de Embé
Embé · il y a
Qui a mis à tes pieds des semelles de vent,
Beau poème ?
Et cet air que tu siffles te vient-il du Levant ?
Sa bohème
Réveille en moi l'enfant perdu de Hamelin.
De mes mains,
Ces racines coupées, pour couronner ton front.

Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Ce fut très agréable de prendre la route avec vos mots.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un beau voyage que la vie et c'est joliment conté.
Image de Sandra Dullin
Sandra Dullin · il y a
Merci pour les émotions ressenties à la lecture de votre poème. C'est très beau !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Texte qui résonne parfaitement à mes oreilles - je suis en train de couper toutes ces racines qui m'ont empêché d'être celui que je suis...bravo👍🤔❤
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Un poème nomade qui me touche.

Vous aimerez aussi !