Quinze, impasse de ma poitrine

il y a
1 min
121
lectures
19
En compétition

Dans les mots si on se laissait aller dans l’émotion  [+]

Image de Automne 2020
Quinze, impasse de ma poitrine
Règne une singulière chose
Vulgaire pompe en médecine
Cependant là n’est que la cause

Quinze, impasse de ma poitrine
Naît un sacré champ magnétique
Qui ne demande, pulsions félines
Qu’à se coller à sa réplique

Quinze, impasse de ma poitrine
Dans les forges du trône rose
L’épée de vaillance s’affine
Au feu qui rugit puis explose

Quinze, impasse de ma poitrine
Aux antipodes de mère Afrique
Saigne la bête blessée mais digne
Assaillie par les mots caustiques

Quinze, impasse de ma poitrine
Rongeant les barreaux des rues closes
Qui peignent une savane spleen
Il hume l’harmattan grandiose

Quinze, impasse de ma poitrine
Crinière au vent, se tient, épique
Loin des regards de la vitrine
Le lion en cage thoracique

Quinze, impasse de ma poitrine
Un jour de vie, prime overdose
Comme à Némée, sur la colline
Au son d’un râle, l’ultime pause
19
19

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Beau travail - ça cogne dans la poitrine👍❤❤❤
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Quinze , impasse de ma poitrine, belle adresse ! Mes compliments pour ce joli poème !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Après avoir bien vécu, le fauve pousse son dernier râle.
Une belle métaphore de cette pompe à émotions

Image de Isa. C
Isa. C · il y a
J'ai eu du mal à comprendre mais ça y est et c'est... Beau! ❤
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Merci pour votre persévérance !
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Beau texte. Un coeur de lion de l'intérieur qui palpite, tant bien que mal, pour les rivages de l'Afrique. Les mots sont travaillés. Merci pour ce partage...
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
merci Julien
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un titre significatif pour cette œuvre bien conçue et écrite avec beaucoup de sensibilité, d'émotion et surtout de cœur ! Mon soutien !
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Merci Keith
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un "Quinze " qui palpite ! Pas très SAMUsant, mais redoutablement efficace.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’ai cru qu’il s’agissait d’un narrateur à qui l’on a posé un pacemaker, et que la « pompe » était le cœur ?
Je ne comprends pas le vers récurrent qui fait le début de chaque strophe (s’agit-il du 15 du Samu ?)
mais je suis sensible à l’impeccable travail de prosodie : comptage des syllabes et rimes très travaillées. Sans en être sûre je pense qu’il s’agit d’un thème médical et d’une personne à qui on a posé un dispositif d’assistance cardiaque quel qu’il soit ?
Le lion (de Némée) continue à se battre mais voit venir son agonie. Il me manque un peu de compréhension mais c’est vraiment bien écrit et ciselé et on peut être en empathie avec ce problème de santé transposé en images fortes.

Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Le 15 est mon nombre de coeur, mon nombre fétiche. C'est l'adresse de mon coeur, ça aurait pu être 4, rue des ecureuils ! Quant au reste, ce sont toutes les facettes du coeur : l'amour, le courage, la liberté ou la tristesse! Là où certains n'y voient qu'un organe, d'autres y font résider l'âme! Et puis un jour tout s' arrête. Voilà ce que j'ai écrit, mais un texte est libre de raconter tout autre chose à ses lecteurs. Merci en tout cas Fred pour votre intérêt.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci beaucoup Arnaud pour ces explications qui résolvent l’énigme du 15.
Ce n’en est que plus beau, et cela parle...au cœur !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Une approche singulière de l'urgence, dont l'écho émotionnel n'en est qu'amplifié.
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
"Quinze, impasse de ma poitrine" ou si la poésie savante avait une adresse!
Je vous invite, si le cœur vous en dit, à lire mon poème dédié aux loups de l'Isère, ici:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-misereux-loups-de-lisere

Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Merci beaucoup Houda. Quant aux miséreux loups de l'Isère, j'avais déjà croisé leur route avec beaucoup de plaisir et voté pour ce poème. Du coup, je suis allé lire À Santa Maria qui m'a transporté dans un petit recoin de bodega où coulent l'alcool et l'amour.
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Merci beaucoup Arnaud !!

Vous aimerez aussi !