Quelque chose

il y a
1 min
316
lectures
42
Qualifié

" L’écriture, pas moyen de l’empêcher d’aller là où elle veut." Jacques Serena / "L'acrobate"

Image de Grand Prix - Printemps 2021
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Quelque chose comme une clairière
Une clairière sous la nuit.
Et la lumière, tout de même, qui sourd, on ne sait d’où.
Quelque chose comme un endroit tapi pour respirer.
La lumière est en plus, comme un cadeau du ciel.
Elle semble jeter les troncs vers le feuillage,
Et puis, en voulant toujours plus,
Soulever le feuillage vers la nuit.
Les arbres sont fragiles,
Ils se laissent tout entiers attraper par la lumière
Et grimpent vers la nuit.

Quelque chose comme un endroit pour se cacher
Sans rien céder de la vie.
Quelque chose, même,
Comme un endroit pour être vraiment vivant
Entre lumière et nuit.
Quelque chose comme un amour blotti
Entre lumière et nuit.

Quelque chose qui ne peut pas durer,
Tant sont fragiles les arbres et la lumière,
Tant est prévisible la mort de la nuit.
Quelque chose qui, peut-être, ne peut survivre que dans le rêve,
Si on y prend garde,
Si on y veille,
Si on le veut bien.
Mais ne pas le vouloir serait
Comme un renoncement au fragile, à l’aérien,
Au clair, au vert et à la nuit.
Ne pas le vouloir est impossible.
À moins que d’être mort.

Mais sait-on quand on est mort ?
Est-on prévenu ?
Ou alors est-ce cela, très précisément, le signe :
Renoncer à la clairière baignée de lumière sous la nuit.
Décider que le reste, tout le reste,
Celui qui dure et que l’on peut garder sans effort,
Est plus important.
Mais peut-être ne décide-t-on pas,
Peut-être cela se fait-il malgré nous.
Peut-être oublie-t-on, tout simplement...

Quelque chose comme une clairière
Oubliée sous la nuit.
Et la lumière en plus qui sourd, on ne sait d’où.
Quelque chose comme un cadeau errant,
Un cadeau perdu.
Et les arbres qui n’en peuvent plus
De grimper vers le ciel, malgré tout,
De lancer leur feuillage vers la nuit.
Quelque chose comme un rêve de beauté,
Enfermé en dehors du temps.
Comme un amour blotti
Qui serait resté là tandis que s’éloignaient les amants.

Quelque chose comme le vrai.
42

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je ne sais que dire…
Quelle poésie magique, libre et qui chante, qui dessine même.
Simplement magique

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un style bien agréable ♫
Image de Brigitte Bardou
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Quelque chose... de joliment nostalgique !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, c’est vrai, un peu de nostalgie dans ce texte. Merci Joëlle !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est si beau !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Merci ma Vivi !

Vous aimerez aussi !