Qu'elle était verte ma planète !

il y a
1 min
3
lectures
0

Jeune vieillard ex.prof. de lettres,ex sportif (avec quelques restes...), adore jouer avec les mots créateurs d'émotions diverses, penchant pour le fantastique  [+]

Comme je dois m'absenter quelques milliers d'années
Je vous confie les clés de ma planète Terre
Son état est mauvais, je n'en fais pas mystère
Il reste peu d'espoir, je dois vous l'avouer

Premier commandement: ne jamais se coucher
Avant d'avoir tenté d'éteindre les colères
Car la faim pourrait être mauvaise conseillère
Les vivres se font rares dans notre potager.

Surtout ne pas céder à trop de compassion
L'homme, sans aucun doute est son propre ennemi
Qui s'acharne à détruire tout ce qui fait sa vie
J'espérais des miracles, je n'ai que déceptions

Sur ma verte planète règne la pollution
Il brûle mes forêts, fait de l'eau un poison
Envers les animaux aucune compassion
Même une pandémie n'en aura pas raison.

Je ne peux pas le nier, le constat est amer
Depuis le cas Noé j'ai eu trop d'indulgence
En voulant préserver mes grandes espérances
L'homme est le parasite de la planète Terre

La plupart de ses crimes sont commis en mon nom
J'ai peur, désormais, de ma progéniture
C'est pourquoi mon départ, de fuite prend l'allure
Veuillez, je vous en prie, m'accorder le pardon.

Observez-les de loin, laissez- leur une chance
De panser les blessures de leur jardin meurtri
Et de réaliser l'ampleur de leur folie
L'univers a besoin de calme et de silence...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,